La chaleur fatale, appartenant à la famille des « énergies fatales », est une chaleur produite lors d’un processus dont la finalité n’est pas la production de cette chaleur. On parle de chaleur fatale parce que cette énergie est souvent perdue.

Pourtant, la chaleur fatale peut être récupérée et valorisée. On parle alors d’énergie de récupération. Ces énergies sont assimilées aux énergies renouvelables dans la mesure où elles contribuent à l’atteinte des objectifs de la loi en faveur de la transition énergétique, dont la diminution des émissions de CO2. Il s’agit de récupérer de la chaleur jusque-là inutilisée, dans une logique d’économie circulaire.