Les énergies de récupération : renouvelables et attractives !

Comme son nom l’indique, une énergie de récupération est une énergie récupérée lors de certains processus. Sinon, elle serait perdue ! La sidérurgie, la valorisation des déchets ménagers ou encore le fonctionnement des data centers dégagent beaucoup de chaleur. Dalkia se positionne comme un acteur innovant pour tirer profit de cette chaleur et la transformer en chauffage, en eau chaude sanitaire, en froid ou encore en électricité.

Hands holding the Earth representing Dalkia’s commitment to the planet as energetic services company

Le principe

Les processus industriels dégagent beaucoup de chaleur. Cette énergie fatale est issue, par exemple, de la sidérurgie, de l’incinération des déchets ménagers ou encore du fonctionnement des serveurs informatiques. Pour en tirer profit, on capte cette énergie : on s’en sert pour des besoins du site ou on l’achemine jusqu’aux bâtiments qui en ont l’utilité. Dans une logique d’économie circulaire, cette énergie est renouvelable à l’infini. C’est pourquoi on parle de plus en plus d’énergies renouvelables et de récupération (ENR&R). Comme le solaire, le vent ou la biomasse, les énergies de récupération sont un atout majeur pour la transition énergétique.

N° 1

L'énergie de récupération est la première énergie renouvelable

109,5 TWh

C'est le gisement français annuel de chaleur industrielle

36 %

La part de consommation de combustibles dans l'industrie pouvant être récupérée

Groupe d'enfants devant un globe terrestre pour représenter la récupération d'énergie et la préservation de la planète

Comment ça marche ?

« Rien ne se perd, tout se transforme », disait Lavoisier !
La chaleur fatale issue de la sidérurgie, de l’incinération des ordures ménagères ou du fonctionnement d’un data center est récupérée.
Elle peut être valorisée pour alimenter, par exemple, un réseau de chaleur urbain et donc chauffer des logements, des hôpitaux, des équipements publics ou des entreprises.

Les atouts

La lutte contre le gaspillage

Plutôt que d’aller puiser dans les énergies fossiles, autant utiliser la chaleur produite par les processus industriels ! C’est aussi simple que cela.

Une énergie bon marché

Cette énergie libérée est moins chère que les énergies fossiles... à condition que le gisement d’énergie soit proche des bâtiments qui vont en bénéficier.

Pas de rejet de CO2 supplémentaire

Par définition, la récupération d’énergie n’émet aucun rejet polluant dans l’atmosphère (ou alors de façon très marginale).

Notre expertise

41,3 %

des énergies renouvelables locales utilisées par Dalkia sont de récupération

Vous souhaitez obtenir des précisions ?
Défiler pour continuer