Notre site web consomme moins : explications

Ce site internet a été conçu pour limiter les émissions de CO2, réduites de 64 % par rapport à notre précédent site.
Nous nous engageons de façon durable vers la neutralité carbone !

Young girl who runs to show the importance of preserving the environment with an ecological website

En tant qu’internautes, nous connaissons mal la consommation d’énergie de ce que nous lisons, regardons ou écoutons... Pourtant, le numérique émet 4 % des gaz à effet de serre dans le monde, soit davantage que le transport aérien civil ! Pour agir collectivement et peut-être donner des idées à d'autres, nous avons décidé d'éco-concevoir notre site en cohérence avec les métiers de Dalkia qui accompagne ses clients dans leur transition énergétique. 

portrait-sylvie-jehanno-presidente-dalkia

Sylvie Jéhanno,

Présidente-Directrice Générale de Dalkia

Un poids et des flux réduits

Le poids du numérique dans les consommations d'énergie est considérable... et ce n'est pas qu'une image ! Nous avons cherché à alléger le plus possible les pages de notre site pour réduire leur poids en octets et ainsi limiter l'énergie dépensée par les serveurs pour les stocker et par les utilisateurs pour les...

Une meilleure accessibilité

Nous n'avons fait aucun compromis sur l'accessibilité des contenus aux visiteurs en situation de handicap. C'est un point important pour nous. C'est pourquoi le site permet à tous et à toutes d'activer différentes fonctions essentielles : la navigation avec synthèse vocale et/ou plage braille ; la lecture des...

Un site moins énergivore

Pour réduire le poids et les flux de données vers les serveurs, limiter les consommations d'énergie et de ressources, nous avons choisi l'écoconception et adopté une démarche frugale basée sur six piliers.

Halte à la galerie énergivore

Nous avons limité le nombre de fichiers image, vidéo ou pdf intégrés sur chaque page et réalisé une compression spécifique de chacune des images ainsi qu'un traitement en une seule couleur avec un nombre de pixel faible.

Un temps de chargement record

La réduction du poids des pages et l'efficacité du code nous permettent de réduire les volumes de requêtes vers les serveurs, et donc les temps de chargement (avant ce régime, cela pouvait aller jusqu’à 9 secondes par page). 

Un site moins gourmand en énergie

Nous avons développé le site de façon à optimiser l'efficacité et à limiter la charge pour les serveurs pour un site moins gourmand en énergie.

Un régime forcé

Nous avons divisé par 4 le nombre de pages de notre site web (hors offres d'emploi), avec des parcours simplifiés pour les utilisateurs.

Des vidéos non systématiques

Nous avons banni le principe de la lecture automatique des vidéos. Elles ne sont lues que par les utilisateurs qui le souhaitent pour limiter la consommation d'énergie.

Un hébergement plus responsable

L'hébergement de notre site utilise plus de 50% d'énergies renouvelables. Nous avons limité le nombre de serveurs (2 serveurs au lieu de 7 pour notre ancien site) et le volume de sauvegarde. Le site est statique, les contenus ne sont actualisés qu'une fois par jour. Cette architecture minimaliste nous permet de n’avoir à sauvegarder qu’un seul serveur, mais aussi de pouvoir éteindre le second tous les soirs et les weekends, soit près de la moitié du temps.

Notes EcoIndex : comment ça marche ?

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G

La note EcoIndex mesure la performance environnementale des pages, sur le même principe que les étiquettes-énergie des équipements électroménagers, de A à G. À partir de l'adresse d'une page (ou URL), cette note prend en compte trois paramètres techniques :

  • la complexité de la composition de la page (pour les initiés, il s'agit du nombre d'éléments du DOM ou Document Object Model), donnant une idée de l'énergie que devra dépenser le navigateur de l'utilisateur pour l'afficher ;
  • le poids des données transférées, en Ko, témoignant de l'énergie nécessaire pour transporter les contenus, du serveur jusqu'au navigateur ;
  • le nombre de requêtes HTTP (Hypertext Transfer Protocol) nécessaires, du navigateur au serveur.
Ce site comporte

95% de pages classées A
4% de pages classées B
1% de pages classées C
 

N.B. : Les notes EcoIndex que vous allez voir sur notre site internet ont été obtenues suite à un audit réalisé en juillet 2021. Ces notes peuvent varier en fonction de votre navigateur et de vos paramètres (activation de bloqueur de publicité etc...).

Une contribution concrète à la neutralité carbone

Pour limiter notre impact sur le climat, nous avons considérablement réduit le volume d’émissions de CO2 par rapport à notre ancien site (-64%), et nous avons financé un projet forestier qui a été labellisé par le Ministère de la Transition Écologique via le Label Bas-Carbone.

Ce projet de compensation carbone permettra de stocker 300T tonnes eq CO2 sur 30 ans grâce à la plantation de plus de 1400 arbres en Seine-Maritime, ce qui correspond aux émissions résiduelles annuelles de nos plateformes digitales externes.

Avec la refonte de notre site en 2021, sa note EcoIndex globale est passée de E à A. Son impact carbone est évalué par visite à 1 485 kg eq CO2

Repères sur les émissions de CO2

1 kg équivalent CO2, c'est par exemple* :

  • 12 jours d'éclairage avec une ampoule basse consommation
  • 9 km parcourus en voiture avec une voiture essence d'étiquette B

Quelques mesures d'impact dans la vie quotidienne* :

  • 1 mois de chauffage au gaz d'un appartement de 70 m² = 175 kg eq CO2
  • 1 minute de conversation sur un téléphone portable = 57 g eq CO2
  • 1 e-mail envoyé avec une pièce jointe de 1 Mo = 20 g eq CO2

* Sources Ademe, issues de différentes études (les estimations peuvent varier selon les années et les pays)

Dalkia et la transition énergétique

Nous avons permis de réduire les émissions de CO2 de 4,3 millions de tonnes en 2020, soit l'équivalent de plus de 2 millions de véhicules retirés de la circulation, grâce à nos interventions auprès de nos clients. Dalkia est en effet une entreprise engagée dans la transition énergétique depuis sa création en 1937 ! Et nous nous mobilisons chaque jour à travers nos activités pour remplir trois missions :

  • développer les énergies renouvelables et de récupération locales, dans une logique circulaire ;
  • faire – et faire faire – des économies d'énergie à nos clients et les aider à réduire leurs émissions de CO2 ;
  • améliorer durablement le bien-être des personnes travaillant ou résidant dans les villes et les bâtiments dont nous avons la charge.
Défiler pour continuer