L’industrie 4.0, aussi appelée « industrie du futur » ou « smart factory » se caractérise par :

  • l’intégration des nouvelles technologies numériques dans les processus de fabrication
  • l’optimisation des consommations d’énergie.

Le numérique est ainsi mis au service de la performance énergétique et opérationnelle de l’industrie, et permet de la rendre plus compétitive.

L’industrie 4.0 est non seulement intelligente, mais elle s’intègre aussi dans le développement durable. Le recourt à des énergies renouvelables locales comme la biomasse ou le biogaz contribuent à verdir le mix énergétique des installations industrielles et à diminuer leurs émissions de CO2. La chaleur fatale émise par les industries peut également être récupérée pour alimenter des réseaux de chaleur urbains et s’intégrer ainsi dans l’économie circulaire.