Le CREM est ainsi qualifié de marché « global » dans la mesure où il intègre toute la chaîne de réalisation d’un projet depuis sa conception jusqu’à sa maintenance multitechnique

Dans le domaine énergétique, le CREM permet d’améliorer la performance énergétique des installations puisque les caractéristiques énergétiques sont prises en considération dès la conception du projet. Il représente ainsi un outil pour répondre aux enjeux de la Transition énergétique.

Le marché CREM est régi par les articles 73 (et 168-2) et 37 du code des marchés publics (arrêté du 25 août et du 14 septembre 2001). Les objectifs du CREM doivent être mesurables au cours ou au terme du marché. Ils doivent également être définis en termes de niveau d’activité, de qualité de service, d’efficacité énergétique ou d’empreinte carbone.