Toulouse Métropole crée un nouveau service public de chauffage avec 70 % d’énergies renouvelables locales

Toulouse Métropole choisit Dalkia pour la réalisation d’un nouveau réseau de chaleur et de froid pour l’équivalent de 15 000 logements, et crée ainsi un nouveau service public éco-vertueux à partir d’énergies locales, renouvelables et de récupération.

Vendredi 18 décembre, Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole, et Jean-Michel Mazalérat, Présidentdirecteur général de Dalkia, filiale du groupe EDF signent un contrat de Délégation de Service Public de 26 ans pour la conception, la réalisation et l’exploitation du nouveau réseau de chaleur et de froid « Plaine Campus ».

A partir de la récupération de l’énergie fatale de l’usine de valorisation des déchets du Mirail et de la récupération de la chaleur du Centre de recherches de l’Espace Clément Ader, le nouveau réseau produira et distribuera de la chaleur et de l’eau chaude sanitaire aux immeubles des quartiers Rangueil, Empalot, Niel, Saouzelong, St-Exupéry, Montaudran Aerospace et Malepère. Le raccordement à l’usine de valorisation des déchets et la création d’un réseau de 36 kms de canalisations vont permettre de délivrer au pied des 135 immeubles identifiés une énergie pérenne et écologique avec un prix stable et compétitif, indépendant des fluctuations des prix du pétrole.

 Une chaufferie gaz parfaitement intégrée sera réalisée sur la zone Plaine Campus Aerospace afin de fournir le complément de chaleur et l’éventuel secours, ainsi qu’une sous-station enterrée près de l’Espace Clément Ader et une boucle d’eau tempérée sur la ZAC Montaudran Aerospace.

Cet investissement de 49 millions d’euros (14 M€ de subventions apportés par le fond chaleur ADEME) sera réalisé par la société Dalkia, spécialiste des réseaux de chaleur en France, qui prévoit la réalisation des principaux travaux en 2017 pour une mise en service du nouveau service public dès l’hiver 2017/2018.

Le nouveau réseau de chaleur sera piloté en temps réel grâce aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) et notamment à partir du centre de pilotage de la performance énergétique de Dalkia installé à Borderouge, en lien étroite avec les équipes opérationnelles de l’entreprise, environ 100 collaborateurs à Toulouse. 

Avec un taux d’ENR de 70 %, ce service public bénéficiera également d’une TVA réduite et s’inscrit de façon très concrète dans la lutte contre la précarité énergétique et la maîtrise des rejets atmosphériques avec 19 000 tonnes de CO2 évitées par an.

Il s’agit pour Toulouse Métropole de l’opération la plus importante depuis ces 10 dernières années en matière de réduction des émissions de CO2 sur le territoire, et en France depuis ces 5 derniers années, du plus grand réseau de chaleur en création avec 120 GWh de chaleur délivrée à terme.

Pierre Trautmann
Adjoint au maire

Les réseaux de chaleur vertueux jouent un rôle majeur dans le développement durable des territoires. L’objectif de la loi de transition énergétique en la matière est ambitieux : multiplier par cinq les quantités de chaleur renouvelable et de récupération livrées par les réseaux à l’horizon 2030. Toulouse Métropole va ainsi pouvoir à la fois contribuer à cet objectif et maîtriser sa consommation d’énergie tout en proposant à ses habitants une solution de chauffage plus économique et plus respectueuse de l’environnement.

Jean-Michel Mazalérat
Président-directeur général de Dalkia

Contacts Presse