Smart City : Joué-lès-Tours inaugure sa nouvelle chaufferie biomasse

Le 26 avril, Dalkia et Tours Métropole ont inauguré la chaufferie biomasse de Joué-lès-Tours, en présence notamment de Frédéric Augis, maire de Joué-lès-Tours, Jean-Luc Galliot, vice-président de Tours Métropole Val de Loire et Bruno Moras, directeur de Dalkia Centre-Ouest.

La ville de Joué-lès-Tours passe au vert avec cette nouvelle chaufferie biomasse qui comprend deux chaudières bois, fournissant plus de la moitié des besoins du réseau.

Pour la première fois en France, elles sont équipées d’un condenseur thermodynamique qui permet d’optimiser la récupération de chaleur des fumées. Le bilan environnemental du réseau de chaleur est ainsi amélioré. Le projet permet également de réduire la facture énergétique des abonnés grâce à une TVA à 5,5%.

Plus de 50 % de la production du réseau de chaleur provient donc d’énergie renouvelable. Le nouvel équipement diminue l’émission de CO2 de près de 25 000 tonnes par an, ce qui contribue à la décarbonation du territoire.

Avec plus de 90 sous-stations, le réseau permet de chauffer 7 500 équivalents logements.

 

Joué-lès-Tours propose une gestion intelligente et vertueuse des énergies

Pour superviser à distance la performance énergétique des installations et réaliser ainsi des économies d’énergie, Dalkia a raccordé les sous-stations au Desc (Dalkia Energy Savings Center) basé à Tours.

En lien étroit avec les techniciens de maintenance sur le terrain, les analystes du Desc optimisent le pilotage et les réglages des équipements à distance.

Avec son réseau de chaleur connecté au Desc, la Ville de Joué-lès-Tours s’intègre ainsi parfaitement au concept de Smart City.

Chiffres-clés

- Plus de 50 % des besoins annuels du réseau de chaleur de Joué-Lès-Tours assurés grâce à une énergie renouvelable, la biomasse

- 17 000 tonnes de bois valorisés annuellement

- Près de 25 000 tonnes de CO2 économisées par an

- Plus de 450 000 m2 chauffés par la biomasse, soit l’équivalent de 7 500 logements

Nos articles les plus lus