Denis Thuriot, maire de Nevers, Jérôme Aguesse, directeur de Dalkia Centre-Est et Blandine Aubert, directrice régionale de l’Ademe Bourgogne-Franche-Comté, ont inauguré le 30 juin 2017 la chaufferie biomasse du réseau de chaleur de Nevers.

Cette chaufferie biomasse, couplée avec la récupération de chaleur sur l’usine d'incinération des ordures ménagères, alimente le réseau en énergies renouvelables à hauteur de 71 %.

La construction de cette chaufferie bois, ainsi que le raccordement à l’unité de valorisation énergétique des déchets, la modernisation du réseau du Banlay et les premières extensions du réseau, représentent un investissement de 17 M€ pour Dalkia, soutenu par l’Ademe dans le cadre du Fonds Chaleur à hauteur de 7,4 M€.

De nouvelles extensions du réseau vont s’ajouter à ce projet initial. En effet, long de 22,8 km aujourd’hui, le réseau s’étendra fin 2018 sur 30,4 km et permettra d’alimenter en chauffage et en eau chaude sanitaire l’équivalent de 8 000 logements.

Parmi les nouveaux abonnés les plus significatifs : la nouvelle piscine de Nevers, la Maison d'Arrêt, le collège Victor Hugo, les bureaux du Conseil Départemental et de nombreuses copropriétés.

Nos articles les plus lus

Actus

Charleville-Mézières accélère sa transition énergétique

La ville de Charleville-Mézières, dans les Ardennes, va étendre son réseau de chaleur et aura recours à de la biomasse et de la récupération de chaleur provenant de l'usine PSA.

Interview

Stockage d’énergie thermique : Brest à la pointe

2 questions à Ivan Bardin, directeur général d’Eco Chaleur de Brest, société concessionnaire du réseau de chauffage urbain de Brest.

Actus

La ville de Caen inaugure sa nouvelle chaufferie bois

La nouvelle chaufferie biomasse de la ville de Caen a été inaugurée le 18 novembre 2016. Elle va permettre à 7 000 équivalent-logements d'être chauffés au bois.

Haut de page