La Thalassothermie

Vagues, courants et marées produisent une énergie constante, propre et intarissable que des technologies désormais nombreuses s'emploient à exploiter. La thalassothermie, pour sa part, consiste à valoriser en climatisation et/ou en chaleur l’énergie calorifique de l’eau elle-même, énergie apportée grâce au rayonnement solaire et accumulée superficiellement et en faible profondeur dans les mers et les océans. En ce sens, elle appartient à la catégorie des énergies renouvelables.

Adaptée aux zones littorales à forte densité, la thalassothermie se développe par exemple en Méditerranée, favorisée par la proximité de la zone urbaine avec le littoral, l’absence de marée et une bathymétrie favorable. Mais pas seulement : elle est déjà très développée dans les pays nordiques.

Comment ça marche ?

Le principe est simple : l’eau de mer est captée à une température comprise entre 12 et 25 °C dans la zone littorale, à une profondeur de 5 à 10 mètres. Selon la saison, l’eau sert à réchauffer ou à refroidir un circuit d’eau douce, via une série d’échangeurs thermiques. Le caractère corrosif du sel oblige à utiliser du titane, un métal onéreux mais très résistant, pour les échangeurs de la boucle d’eau de mer.

La boucle d’eau douce est connectée à des pompes à chaleur (PAC), situées dans des locaux dédiés centralisés ou bien décentralisées en pied d’immeuble, qui convertissent l’énergie thermique marine en température adéquate pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire ou la climatisation. Les PAC sur eau de mer peuvent alimenter un réseau urbain jusqu’à l’utilisateur final dans un rayon de plusieurs kilomètres.

Dalkia et la thalassothermie

Dalkia exploite à ce jour 4 installations de thalassothermie en France, et 1 à Monaco.

Le groupe maîtrise tous les aspects de cette solution pointue :

  • de la conception à la réalisation de la solution grâce à l’expertise de sa filiale de spécialité Optimal Solutions
  • jusqu’à l’exploitation et la maintenance des installations et des réseaux de chaleur associés par Dalkia.

Les avantages de la thalassothermie

La thalassothermie est une énergie aux multiples qualités environnementales.

En effet, elle est :

écologique. La thalassothermie émet très peu de CO2 dans l’atmosphère.

sûre. Elle n’est pas dangereuse et elle n’est pas tributaire des conditions climatiques intermittentes, comme le sont le solaire et l’éolien, ou comme peut l’être parfois l’approvisionnement de la biomasse.

locale. L’énergie thalassothermale est disponible sur place, en permanence. Elle ne suppose aucun transport et ne suscite aucune perte d’énergie, l’eau puisée dans la mer y retournant à une température respectueuse pour l’environnement, préservant ainsi la capacité de cette dernière et son renouvellement énergétique.

bon marché. L’essentiel du coût de la chaleur est lié à l’investissement de départ et non à l’achat de combustible. Le prix de la chaleur, ou du froid, produite par la thalassothermie est donc stable dans le temps et dans le long terme. Ainsi, cette énergie n’est pas sensible à la volatilité des cours du pétrole ou du gaz.

inépuisable. Contrairement au pétrole et aux énergies fossiles, le réservoir de la thalassothermie ne se vide pas au fur et à mesure que l’on s’en sert.

flexible. En permettant la production simultanée de chaud et de froid, elle offre une grande souplesse d’utilisation.