Les hauts fourneaux d’ArcelorMittal chauffent les Dunkerquois

Le besoin du client La solution de Dalkia Les chiffres-clés Les bénéfices Le témoignage Contact

La communauté urbaine de Dunkerque veut diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050. Comment faire ? En récupérant l’énergie produite par le plus grand complexe sidérurgique de France : l’usine ArcelorMittal !

Récupérer l’énergie utilisée par l’usine ArcelorMittal pour fabriquer de l’acier

ArcelorMittal consomme beaucoup d’énergie pour fabriquer de l’acier. L’idée est de réutiliser la chaleur qui est produite pour chauffer de l’eau et l’injecter ensuite dans le réseau de chauffage urbain.
Dans son process industriel, le réseau de chaleur de Dunkerque long de 40 kilomètres, permet de chauffer la mairie, une piscine, l’université, un centre commercial et des milliers de logements.

Comment ça marche ?

Un réseau de chaleur est un système de chauffage collectif dans un quartier, une ville ou une agglomération alimenté par des énergies locales. La chaufferie produit la chaleur qui est injectée sur le réseau pour alimenter les bâtiments en chauffage et en eau chaude. Elle transforme différentes sources d’énergies, parmi lesquelles une part croissante d’énergies renouvelables et d’énergie de récupération : récupération de chaleur industrielle, biomasse, géothermie, valorisation énergétique des déchets, etc. La chaleur circule sous forme d’eau chaude (70 à 180 °C) ou de vapeur dans un réseau de canalisations enterrées. Ce réseau forme une boucle : dès que l’eau a chauffé les bâtiments, elle est refroidie et repart vers la chaufferie. Chaque bâtiment raccordé au réseau est équipé d’un local technique appelé « sous-station » où la chaleur est transférée vers le réseau interne de l’immeuble jusqu’aux radiateurs et robinets des appartements. Les réseaux doivent se développer pour répondre aux objectifs de la transition énergétique. Dalkia en exploite 328 en France.

20 000 tonnes

de CO2 évitées par an

Grâce à cette solution, Dalkia participe à la maîtrise des coûts pour les habitants et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Bénéfice écologique : 20 000 tonnes de CO2 évitées par an
Bénéfice économique : une baisse significative de la facture de chauffage pour les abonnés au réseau de chaleur (de 15 à 20% de réduction par rapport au gaz ou au fioul).

Pour Dunkerque, être innovant, c’est accompagner son industrie pour lui permettre d’évoluer vers celle du XXIe siècle, l’adapter à la transition énergétique pour qu’elle reste compétitive.
CITATION EXTRAITE D’UN REPORTAGE
DIFFUSÉ AU JT DE 13 HEURES DE FRANCE 2, LE 23 NOVEMBRE 2015

PATRICE VERGRIETE

PATRICE VERGRIETE

MAIRE DE DUNKERQUE ET PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE

Contactez-nous : relations.clients@dalkia.fr