image webdocv2

Le réseau de chaleur géothermique de Bagneux… Quand l’énergie est sous nos pieds !

Le besoin du client La solution de Dalkia Les chiffres-clés Les Bénéfices Le témoignage Contact

Afin d’accompagner la transition énergétique, de réduire la précarité énergétique de ses habitants et de fournir une énergie à coût maîtrisé, la ville de Bagneux s’est engagée dans un projet pérenne et écologique : un réseau de chaleur géothermique. Expert de la géothermie, Dalkia a construit et exploite ce réseau à travers sa filiale Bagéops (*).
(*) Bagéops : Ba pour Bagneux, Gé qui signifie la terre en grec et Ops la richesse en latin.

image-5083
Vue aérienne de la ville de Bagneux © Mairie de Bagneux

Un investissement éco‑responsable

La géothermie consiste à capter la chaleur contenue dans le sous-sol pour produire de la chaleur ou de l’électricité. Actuellement, elle occupe la 3e place des énergies renouvelables en France, la première en Ile-de-France qui présente une géologie extrêmement favorable au développement de cette énergie.

Locale, disponible à tout moment, non polluante et offrant un coût d’exploitation stable, elle permet également de diviser par dix les émissions de CO2 d’une installation par rapport au recours au gaz.

Mis en service à l’automne 2016, le réseau de chaleur géothermique de Bagneux, Bagéops, illustre parfaitement le retour de cette énergie en plein essor. Près de la moitié des Balnéolais et une partie des Châtillonnais en bénéficient aujourd’hui.

Comment ça marche ?

La géothermie exploite la chaleur naturellement contenue au cœur de la terre. Pour ce faire, un ou plusieurs puits, dits de « production » permettent d’extraire l’eau chaude captive du sol par une pompe immergée.
Grâce à un échangeur de chaleur, celle-ci réchauffe l’eau qui est distribuée par le réseau collectif et qui pourvoit aux besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire des logements et bâtiments raccordés. C’est ce qu’on appelle la « boucle géothermale ». L’eau ainsi prélevée est ensuite restituée à la nappe d’origine par un ou plusieurs puits de réinjection sans avoir subi de traitement chimique. L’eau qui sort chaude de la terre tourne donc en circuit fermé : à aucun moment, l’eau géothermale ne rentre en contact avec l’eau de ville.

15 MW

la puissance totale des deux pompes à chaleur utilisées

9 500

équivalents-logements (équipements publics, immeubles collectifs d’habitation et entreprises) alimentés en chauffage et en eau chaude par le réseau de chaleur

12 km

la longueur du réseau de chaleur

Choisir la géothermie, c’est concilier les enjeux économiques et environnementaux ainsi que la qualité de vie des habitants. C’est le défi relevé par la ville de Bagneux avec le réseau de chaleur Bagéops.

Bénéfices écologiques :
15 000 tonnes de rejet de CO2 évitées chaque année soit l’équivalent de ce qui est produit par 5 000 voitures par an
- Un taux d’énergies renouvelables de 60 %

Bénéfices économiques:
- Un taux de TVA réduit à 5,5 % appliqué sur l’ensemble de la facture des abonnés,
- Plus de 75 % de logements sociaux alimentés : une réponse solidaire à la précarité énergétique qui touche de plus en plus de ménages.

image-5089
Illustration de la structure interne de la terre © Vadim Sadovski/Shutterstock

Pour Bagneux, la géothermie permet de répondre à un double enjeu : écologique et social. Avec cette énergie, nous avons trouvé un moyen de contribuer, à notre niveau, à relever le défi climatique en optant pour une solution qui n’émet aucun gaz à effet de serre. Nous avons aussi trouvé une réponse nouvelle à la question de la précarité énergétique en proposant aux familles une énergie économique avec un coût stable. Tout cela correspond à notre ambition de continuer à construire une ville moderne, durable et solidaire. Une ville qui profite à toutes et tous.

MARIE-HÉLÈNE AMIABLE

MARIE-HÉLÈNE AMIABLE

MAIRE DE BAGNEUX, CONSEILLÈRE DÉPARTEMENTALE DES HAUTS-DE-SEINE

Contactez-nous : relations.clients@dalkia.fr