Un réseau de chaleur désigne un ensemble de canalisations permettant de fournir le chauffage collectif et l’eau chaude sanitaire à l’ensemble d’un quartier, d’une ville ou d’une agglomération.

Parfois, les unités de production du réseau de chaleur permettent aussi de générer de l’électricité : on parle alors de cogénération.

Les réseaux de froid fonctionnent selon le même principe pour assurer la climatisation d’un ensemble de bâtiments.

En 2017, la France comptait plus de 750 réseaux de chaleur. La loi de transition énergétique en faveur du développement durable prévoit que les quantités d’énergies renouvelables et d’énergies de récupération distribuées par ces réseaux de chaleur soient multipliées par 5 à l’horizon 2030. Il s’agit d’un mode de chauffage écologique et économique, permettant de lutter contre la précarité énergétique.