Selon le Ministère de la Transition écologique et solidaire, « les énergies renouvelables (EnR) sont des énergies dérivées de processus naturels en perpétuel renouvellement. » Les énergies renouvelables sont donc des énergies inépuisables issues d’éléments naturels qui participent à la croissance verte des territoires.

Il en existe plusieurs formes :

  • Les énergies renouvelables purement électriques : l’hydraulique, l’éolien, l’énergie marémotrice, le solaire photovoltaïque.
  • Les énergies renouvelables thermiques (EnRt) : la biomasse (bois-énergie) valorisée sous forme de chaleur ou d’électricité, la valorisation des déchets urbains et industriels d’origine biologique, le biogaz, les biocarburants, le solaire thermique, la géothermie et la thalassothermie valorisées sous forme de chaleur ou d’électricité, le froid direct et les pompes à chaleur.

Contrairement à celle des énergies fossiles, l’exploitation des énergies renouvelables n’engendre pas ou peu de déchets et d’émissions de CO2. Le recourt aux énergies renouvelables participe donc au développement durable, et est encouragé par la loi en faveur de la Transition énergétique.