La biomasse regroupe l'ensemble des matières organiques d'origine végétale ou animale pouvant devenir source d'énergie par combustion (bois-énergie, etc.), méthanisation (biogaz) ou transformations chimiques (biocarburants).

La biomasse utilisée comme combustible dans les chaufferies, afin de produire soit de la chaleur seule, soit de l’électricité et de la chaleur en même temps (dans le cas de la cogénération), est avant tout issue du « bois-énergie ».

Le bois-énergie constitue un maillon de la filière bois, aux côtés du bois d’œuvre (le bois utilisé pour la fabrication des meubles et en construction) et du bois d’industrie (le bois utilisé comme matière première, par exemple, dans l’industrie papetière). Chacun de ces maillons utilise des bois de qualité et de valeurs différentes. Une articulation harmonieuse de ces usages, encouragée par le Plan national forêt bois, permet d’optimiser l’utilisation de la ressource, de limiter les concurrences d’usages, et s’intègre parfaitement dans un schéma d’économie circulaire.

Le bois-énergie se compose ainsi de plusieurs types de produits :

  • Plaquettes forestières issues de forêt, d’élagages urbains ou autre arbres d’alignements,
  • Produits connexes de scieries,
  • Broyats de bois d’emballages et autres bois de recyclage,
  • Granulés.

En 2015, la biomasse occupait la première place parmi la production primaire d’énergies renouvelables.