L’énergie de « bien faire » avec nos partenaires

L’importance de son chiffre d’affaires, qui s’élève à 3,5 milliards d’euros en 2016, fait de la répartition de la valeur économique un enjeu clé pour Dalkia. Dalkia contribue au développement économique et social des territoires sur lesquels il opère, non seulement à travers les services publics qui lui sont délégués, mais également par les investissements qu’il réalise pour entretenir, maintenir et développer les infrastructures. La majeure partie du produit des activités de Dalkia, à savoir 92%, est «redistribuée» aux parties prenantes telles que les salariés de l’entreprise, les fournisseurs et prestataires externes, les administrations fiscales, les banques et investisseurs obligataires.

Les 4 engagements de Dalkia envers nos partenaires

La force de l’écosystème partenarial pour coconstruire un éco-quartier exemplaire

Smartseille, le démonstrateur de l’ÉcoCité Euroméditerranée, est un projet immobilier de 58 000 m2 dont l’ambition vise l’exemplarité en matière de développement durable. Cette première application du laboratoire Phosphore, créé par Eiffage en 2007, a mobilisé un écosystème de partenaires issus de tous les horizons (autorités publiques, grands groupes, PME et start-up innovantes, associations environnementales, organismes sociaux). Optimal Solutions, filiale de Dalkia, a réalisé la boucle à eau de mer. Cette innovation majeure consiste à construire un réseau d’eau tempérée dont la source d’équilibrage sera l’eau de mer puisée à moyenne profondeur au large des bassins portuaires sans perturber les activités du Grand Port maritime de Marseille.
Un portail numérique donnera accès à tous les services (y compris la gestion du parking, le contrôle d’accès ou la maîtrise du chauffage) et à une plate-forme d’échanges (prêt d’outils, garde d’enfants, etc.) à tous les habitants de l’îlot. Ce portail sera accessible grâce au Wifi gratuit dans l’ensemble des espaces communs et du parc paysager de l’îlot. Enfin, les résidents de l’îlot bénéficieront de plus de 30 % d’économies d’énergie grâce à la gestion intelligente à l’échelle du quartier qui s’appelle la solidarité énergétique. La mobilisation de l’ensemble de ces acteurs complémentaires et le codéveloppement ont été nécessaires pour forger un projet innovant d’une telle envergure.

Haut de page