Raccordement du Centre hospitalier d’Abbeville au réseau de chaleur vert : une contribution active à la lutte contre le réchauffement climatique

Raccordement du Centre hospitalier d’Abbeville au réseau de chaleur vert : le choix d’une chaleur vertueuse pour servir les enjeux de la transition énergétique

Contexte

Pour accélérer la transition énergétique d’Abbeville, la municipalité a souhaité se doter en 2000 d’un outil performant et durable pour alimenter en chaleur les équipements publics et privés du territoire : un réseau de chaleur urbain.

Les réseaux de chaleur urbains, largement consacrés par la loi relative à la Transition Énergétique pour la croissance verte, sont des moyens utiles et pertinents pour réduire significativement les gaz à effet de serre et lutter efficacement contre le dérèglement climatique. Ils constituent de véritables outils d’aménagement du territoire et des leviers essentiels de la transition énergétique pour décarboner la production de chaleur (chauffage et eau chaude sanitaire) sur le territoire.

La Ville d’Abbeville a donc confié à Dalkia (groupe EDF), par Délégation de Service Public, la création et la gestion d’un réseau de chaleur, alimenté dans un premier temps par une chaufferie gaz et une cogénération (production décentralisée d’électricité dont l’énergie thermique alimente en partie le réseau).

En 2010, un avenant a été signé visant à :

  • étendre le périmètre initial
  • intégrer le bois-énergie dans le mix énergétique du réseau par la construction en 2012 d’une chaufferie biomasse de 5 MW
  • diminuer encore le coût de l’énergie pour les abonnés.

Ce réseau de chaleur dessert principalement des logements sociaux, pour près de 50 % de la puissance souscrite globale.

L’extension du réseau, rendue effective en décembre 2020, marque une nouvelle étape dans la transition énergétique de ce territoire et permet aujourd’hui le raccordement du Centre hospitalier d’Abbeville.

La solution technique

Alimenté par de la biomasse à plus de 60 %, le réseau de chaleur d’Abbeville dessert désormais le Centre hospitalier et divers bâtiments communaux grâce à la construction d’une nouvelle branche de 2,5 km entamée cet été et mise en service en décembre 2020. Le raccordement couvre les besoins en énergie de l’hôpital, mais également de son extension à venir (4 MW en tout), et réduira de 700 tonnes les émissions annuelles de CO2.

Une solution technique, moderne, écologique et économique

Le raccordement du Centre hospitalier répond à plusieurs objectifs :

  • permettre au Centre hospitalier d’être un acteur de la décarbonation du territoire, en disposant d’une chaleur alimentée à plus de 60 % par du bois- énergie ;
  • bénéficier d’une énergie compétitive au coût stabilisé ;
  • réduire les consommations énergétiques du Centre hospitalier environ (16 % d’économies) ;
  • fiabiliser les installations gaz qui pourront être utilisées en appoint et secours.

Pour ce faire, les équipes de Dalkia ont procédé à la création d’une extension de 2,5 km, s’additionnant aux 6 km linéaires existants. Ce projet accompagne ainsi le Centre hospitalier dans sa mutation énergétique en apportant une solution simple, économique et vertueuse.

8.7km

de réseau, dont 2,5 km d’extension

700t

de CO2 économisées chaque année grâce à l’extension du réseau

60%

le taux d’utilisation des énergies renouvelables ou de récupération

Les financeurs du projet

L’extension du réseau de chaleur d’Abbeville a été rendue possible par le soutien financier de l’ADEME / Fonds Chaleur - l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie

Plan du réseau

Parmi les abonnés :

  • Baie de Somme Habitat  : 1460 logements raccordés
  • Bâtiments communaux : 6 bâtiments dont le théâtre et plusieurs centres sportifs
  • Communauté d’Agglomération Baie de Somme (CABS) - bâtiments dont le centre aquatique
  • Conseil Régional des Hauts-de-France : 1 lycée
  • Conseil Départemental de la Somme : 2 collèges
  • Centre Hospitalier d’Abbeville

Comment fonctionne un réseau de chaleur ?

Comment fonctionne une chaufferie biomasse ?

Les chaufferies bois (ou chaufferies biomasse) gérées par Dalkia ont de nombreux avantages :

  • Des émissions maîtrisées : le rendement optimal des chaudières est recherché en permanence, afin d’utiliser au mieux la matière première nécessaire et de maîtriser les rejets atmosphériques. Les chaufferies bois sont en effet encadrées par une réglementation stricte et contraignante dans le respect de la qualité de l’air.
  • Un approvisionnement local et durable : le bois utilisé comme combustible dans nos chaufferies est issu du bois-énergie, le « déchet » du bois qui n’a pas pu être valorisé autrement. Il est récupéré dans un rayon maximum de 100 km autour de la chaufferie, et est issu d’une gestion durable des forêts.
  • Des nuisances sonores évitées : la réalisation des opérations de préparation de bois sur des plates-formes dédiées, ou en fermant les silos dans les cas de chaufferies urbaines permettent d’éloigner le bruit des lieux de vie.
  • Une installation intégrée à son environnement : qu’il s’agisse d’une conversion de site existant ou d’un site nouveau, la conception de l’installation prend en compte à la fois les contraintes logistiques et l’intégration paysagère.

Les avantages du bois énergie : une énergie au cœur du développement durable

Atouts environnementaux

  • diminuer les émissions de gaz à effet de serre (CO2) : en termes de rejets de dioxyde de carbone (CO2), la combustion du bois est considérée comme neutre.
  • entretenir le patrimoine forestier : la production de plaquette forestière destinée aux chaufferies permet de mettre en place une sylviculture plus systématique grâce à un débouché régulier des coupes d’éclaircies précoces, nettoyages, coupes d’amélioration et des cloisonnements sylvicoles.

Atouts sociaux

  • contribuer à la création et à la pérennisation d’emplois locaux : tous les acteurs de cette filière sont concernés : exploitation forestière, logistique, plateforme de préparation… Elle stimule ainsi l’économie locale. L’ADEME estime que 1 000 tonnes de bois consommées correspondent à 1 emploi à temps plein (ETP).

Atouts économiques

permet une réduction de la facture énergétique et une stabilité économique :

  • Application d’une TVA à 5,5 % sur le coût de la chaleur, du fait de l’utilisation de plus de 50 % d’énergie renouvelable
  • Affranchissement des cours mondiaux du pétrole et des tensions géopolitiques
  • Augmentation de l’indépendance énergétique en recourant à une énergie disponible localement et affranchie des contraintes d’approvisionnement des combustibles fossiles.

Le réseau de chaleur biomasse d’Abbeville relève d’une politique énergétique ambitieuse et durable que j’ai bien entendu souhaité poursuivre et amplifier depuis mon élection. Le raccordement du Centre hospitalier d’Abbeville est une véritable opportunité, car c’est un établissement à forte consommation. Couplé à celui de l’Espace Saint-Gilles (CM17), elle permet d’envisager une nouvelle phase de développement du réseau. Dans le cadre du projet de renouvellement urbain, j’ai mis à l’étude son extension aux écoles et aux futurs pôles collaboratif et socio-culturel du quartier Soleil-Levant Bouleaux Platanes.

Pascal DEMARTHE,
Maire d’Abbeville
Président de la Communauté d’Agglomération de laBaie de Somme

Les réseaux de chaleur sont des outils essentiels pour décarboner les bâtiments, et plus largement les territoires. Nous en avons un nouvel exemple à Abbeville, dont le réseau de chauffage est alimenté à plus de 60 % par une énergie renouvelable locale : le bois-énergie. Avec son raccordement, le Centre Hospitalier d’Abbeville bénéficie ainsi d’une énergie verte et compétitive. Je tiens à remercier la Ville et le Centre hospitalier pour leur confiance. Un bel exemple de transition énergétique !

Michel DESMOUCELLES,
Directeur de Dalkia en région Nord-Ouest

Le raccordement au réseau de chaleur de la ville est un projet effectif depuis février 2021. Il s’inscrit dans le cadre de la politique de développement durable de l’hôpital. Ainsi, le Centre hospitalier d’Abbeville est raccordé à une chaudière à bois, ce qui permet à la fois un développement éco-responsable, mais également une économie non-négligeable sur les dépenses de gaz. Le nouveau bâtiment du Centre hospitalier, en cours de construction, sera également raccordé à ce réseau. Enfin, cet accès au réseau de chaleur illustre les excellentes relations entre le Centre hospitalier d’Abbeville et la municipalité.

Corinne SENESCHAL
Directrice du Centre Hospitalier d’Abbeville

Contacts presse