Une première en France : à Créteil, plus de 50% d'énergies renouvelables grâce à la pompe à chaleur géothermique

Grâce à l'installation de deux pompes à chaleur haute température sur la géothermie de Créteil, le réseau de chauffage urbain de la ville dépasse les 50% d'énergies renouvelables. Pour la première fois en France, une pompe à chaleur est installée sur une géothermie qui puise sa ressource à 1 800 mètres de profondeur.

Le réseau de chauffage collectif de la ville de Créteil, dans le Val-de-Marne, chauffe 33 264 équivalents logements. Il est alimenté par plusieurs énergies renouvelables : la valorisation de la chaleur issue de l'incinération de déchets et la géothermie, depuis 1985.

Pour accroître la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du réseau, les ingénieurs de Dalkia ont conçu et installé une pompe à chaleur haute température sur-mesure. Cette pompe à chaleur haute température présente de nombreux avantages environnementaux et économiques. Elle permet d'accroître la production de chaleur de la géothermie de 50%. Grâce à cette technologie innovante, la production de chaleur géothermale est passée de 54 000 MWh à 81 000 MWh par an. 6 022 tonnes de CO2 sont ainsi évitées chaque année.

En dépassant 50% d'énergies renouvelables pour alimenter son réseau de chaleur urbain, la ville de Créteil fait bénéficier aux abonnés du réseau d'une TVA réduite de 5,5%, allégeant ainsi leur facture de chauffage.

Cette installation inédite s'inscrit dans une démarche d'optimisation de la ressource géothermale. Elle sera reproduite sur les autres installations géothermiques alimentées par la nappe du Dogger, gérées par Dalkia.

Jean-Michel Mazalérat
Président Directeur Général de Dalkia

La transition énergétique est en marche à Créteil. Cette nouvelle réalisation répond à un engagement soutenu et déterminé de la Ville de Créteil en faveur d'un développement plus responsable, respectueux des ressources et des équilibres naturels.

Laurent Cathala
Député-Maire de Créteil, Président de la Communauté d'Agglomération Plaine Centrale

La géothermie a encore un fort potentiel de développement en Ile-de-France, cette alternative auxénergies carbone nous montre que la lutte contre le changement climatique passe par le développement des énergies renouvelables en Ile-de-France.

Corinne Rufet
Vice-Présidente en charge de l'environnement, de l'agriculture et de l'énergie de la Région Île-de-France

Par le soutien qu'elle apporte aux acteurs locaux et porteurs de projets telle que la ville de Créteil, laDirection régionale Ile-de-France de l'ADEME contribue à ancrer la transition énergétique sur le territoire. Nous aidons les collectivités à se positionner sur le long terme et à rendre les énergies renouvelables compétitives grâce au Fonds Chaleur.

Joëlle Colosio
Directrice Régionale Ile-de-France de l'ADEME

Contacts Presse