La Région Auvergne-Rhône-Alpes s’engage avec Optimal Solutions et Dalkia dans un fonctionnement bas carbone pour 9 lycées de Rhône-Alpes

Pour réduire la consommation énergétique de 9 lycées en Rhône-Alpes identifiés comme les plus énergivores, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a signé avec le groupement mené par Optimal Solutions, filiale de Dalkia groupe EDF et SOHO Architects, un contrat de conception-réalisation, exploitation et maintenance pour 10 ans. Celui-ci garantit au moins 40 % d’économies d’énergie sur chaque lycée, 42 % de CO2 en moins et le recours à des énergies renouvelables à hauteur de 22 %.

L’ex-Région Rhône-Alpes s’est engagée dans une démarche de développement durable volontariste sur son patrimoine lycées depuis 1998 avec le vote de son premier « Plan Energie pour les 280 lycées publics ». Neuf lycées ont été particulièrement ciblés pour une opération pilote de contrat de performance énergétique (CPE), sous forme de marché en CREM (Conception/Réalisation/Exploitation/Maintenance), afin de pouvoir bénéficier d’une garantie sur l’atteinte de consommations énergétiques réduites. Le groupement constitué par Optimal Solutions, Dalkia et le cabinet d’architectes Soho a remporté le dialogue compétitif lancé par la Région avec une offre bas carbone qui garantit à minima 40 % d’économies d’énergie sur chaque lycée, une réduction des émissions de CO2 globale à l’ensemble des 9 lycées de 42 % ainsi qu’une part d’énergie renouvelable de 22 % dans le mix énergétique. Un budget de 23 M€ a été affecté aux travaux qui doivent être réalisés pendant les vacances scolaires majoritairement avec des entreprises du territoire. Tous les leviers d’optimisation de la performance énergétique ont été adoptés, alliant isolation, installations techniques, pilotage des installations jusqu’au coaching énergétique pour changer le comportement des utilisateurs et limiter toutes les sources de gaspillage.

Pour atteindre les objectifs fixés, Dalkia et sa filiale Optimal Solutions contribueront ainsi à mettre en place les meilleures solutions techniques possibles :

 Une isolation thermique par l’extérieur de 20 000 m2,
 Un changement des menuiseries à raison de 5 000 m2,
 Le raccordement de 3 lycées sur des réseaux de chaleur,
 Un éclairage performant et économe en énergie à technologie Led,
 L’installation de panneaux photovoltaïques dans 6 lycées pour une production annuelle de 350 MWh,
 La mise en place de chaudières à condensation, 88 pompes à débit variable et 1800 robinets thermostatiques,
 Une connexion des 9 lycées au Desc, le centre de pilotage de la performance énergétique de Dalkia,
 Un coaching énergétique des agents des lycées et des lycéens.

Le côté innovant de ce projet est la combinaison de plusieurs types d’actions pour en garantir le succès : intervention sur le bâti, développement des énergies renouvelables, amélioration de la conduite des installations, connexion au Desc (Dalkia Energy Savings Center) , le centre de pilotage de la performance énergétique de Dalkia installé à Vaulx-en-Velin et, in fine, des actions de sensibilisation auprès des publics concernés.

"Ce projet est une réussite à la fois en termes d’efficacité, par l’excellente collaboration inter-filiales et avec les différents partenaires locaux, et en termes d’engagement environnemental et sociétal : optimisation énergétique des installations pour garantir la moindre consommation possible, verdissement du mix énergétique et sensibilisation des usagers aux enjeux énergétiques locaux dans le contexte de la transition énergétique. C’est l’exemple parfait de l’offre globale de Dalkia, qui couvre tous les niveaux d’intervention."

Jean-Michel Mazalérat, président directeur-général de Dalkia

"Ce contrat est exemplaire à plusieurs titres: il permet de réaliser des économies d’énergie, de préserver l’environnement, de développer l’emploi dans le photovoltaïque, en s’appuyant sur les entreprises du territoire pour la réalisation des chantiers et l’entretien - maintenance ultérieure des installations. Ces interventions permettent également d’améliorer le confort thermique des usagers et, lorsqu’elles mettent en œuvre de l’isolation thermique par l’extérieur, l’aspect extérieur des établissements."

Béatrice Berthoux, vice-présidente déléguée aux lycées de la Région

CONTACTS PRESSE