Plus de chaleur renouvelable à Montluçon avec l’inauguration de nouvelles chaufferies

Frédéric Laporte, maire de Montluçon, Jérôme Aguesse, directeur de Dalkia Centre-Est et président de la société Mévia, et Jérôme D’Assigny, directeur régional de l’ADEME Auvergne Rhône-Alpes, inaugurent ce mercredi 10 octobre, les nouvelles chaudières biomasse et gaz du site de la chaufferie urbaine de Fontbouillant. Couplée avec l'unité de cogénération du site de Bien-Assis, la chaufferie de Fontbouillant alimentera le réseau en énergies renouvelables à hauteur de 58 % pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire de 4 000 équivalents logements

La restructuration des moyens de production de la chaufferie de Fontbouillant avec la création d’une seconde chaudière biomasse de 2.8 MW, mise en service pour la saison de chauffe 2018/2019, permet de développer une puissance totale biomasse de 7.3 MW.

Ces chaudières alimentent le réseau de chaleur de Fontbouillant/Bien-Assis et consommeront jusqu’à 10 000 tonnes de bois-énergie par an. Le réseau de chauffage urbain est également approvisionné en chaleur par la chaufferie gaz de Fontbouillant et l'unité de cogénération, nouvellement rénovée, du site de Bien-Assis. Avec ces sources diversifiées de production de chaleur, la délégation de service public des réseaux de chaleur de Montluçon, comprenant aussi la chaufferie gaz de Ville Gozet, fonctionnera à 58 % à base d'énergies renouvelables.

La restructuration complète du site de Fontbouillant avec la nouvelle chaufferie gaz, la nouvelle chaudière biomasse, le démantèlement des chaudières charbon et la démolition de la cheminée « historique » de 42m, marque la volonté de la Ville d’inscrire ses actions dans sa politique énergétique et de rénovation urbaine du quartier de Fontbouillant.

L’investissement de la restructuration de la chaufferie de Fontbouillant, porté par MEVIA avec le concours de l’ADEME, permet de stabiliser le prix final de la chaleur fournie aux abonnés à un niveau quasi inchangé par rapport à la situation antérieure, avec des installations fiabilisées et modernisées, ainsi qu’un bilan écologique plus vertueux.

4000

équivalents logements

58

% d’EnR&R

7.3

MW de puissance biomasse

6.2

km de réseau

10000

T de bois-énergie/an

3.35

M€ d’investissement pour le site de Fontbouillant

« Le chauffage urbain est une solution d’avenir sur les plans social et économique, mais est également un axe fort de la politique de développement durable de notre territoire. L’opération permettra de réduire l’empreinte carbone de l’agglomération en évitant l’émission de 6 000 tonnes de CO2 par an soit l’équivalent des émissions de près de 3 240 véhicules».

Frédéric Laporte, maire de Montluçon

« nous sommes heureux et fiers de la très bonne conduite de l’ensemble de ces travaux et de placer nos compétences au service d'une agglomération qui a fait le choix d’une chaleur vertueuse. »

Jérôme Aguesse, président de Mévia et directeur de Dalkia Centre-Est

CONTACT PRESSE

Haut de page