Grand Poitiers : le réseau de chaleur sera chauffé à la paille

Ce 05 juin 2019, Alain Claeys, Maire de Poitiers et Président de Grand Poitiers Communauté urbaine et Valérie Patron, Directrice Régionale de Dalkia Sud-Ouest, ont lancé les travaux de la nouvelle chaufferie « paille » du réseau de chaleur de Grand Poitiers. Alimenté à 69% par des énergies renouvelables, ce réseau vertueux sera étendu jusqu’au quartier des Trois-Cités et deviendra ainsi le plus grand réseau de chaleur de la Région Nouvelle Aquitaine.

En 2009, la Communauté urbaine Grand Poitiers a confié à Dalkia la conception, la réalisation et l’exploitation du réseau de chaleur des Couronneries dans le cadre d’une Délégation de Service Public. Le contrat évolue avec la création d’une nouvelle chaufferie paille, et l’extension du réseau de chaleur jusqu’au quartier des Trois-Cités.

A l’issue des travaux, la nouvelle tranche du réseau de chaleur sera connectée au réseau existant pour atteindre une taille globale de 32 km. Les futurs abonnés du quartier des Trois Cités bénéficieront ainsi d’une énergie respectueuse de l’environnement et d’une TVA réduite leur permettant de diminuer leur facture énergétique.

Toutes les nouvelles sous-stations seront connectées au Desc (Dalkia Energy Savings Center), un centre de pilotage numérique alliant intelligence humaine, technologique et artificielle. Véritable smart grid thermique, l’ensemble du réseau de chaleur continuera d’être piloté en temps réel pour répondre aux besoins des habitants.

La chaleur sera produite par une nouvelle chaufferie biomasse de 4,5 MW alimentée par 6 000 tonnes de paille de céréale locale. Le réseau de chaleur du Grand Poitiers sera ainsi alimenté à 69% par des énergies renouvelables locales et évitera l’émission de 23 000 tonnes de CO2 par an soit l’équivalent de près de 11 000 voitures retirées de la circulation de l’agglomération de Grand Poitiers.

Ce projet de territoire, qui repose sur les principes d’économie circulaire, permettra la création de 9 emplois non délocalisables pendant l’exploitation du réseau et 20 emplois lors des travaux.

Les travaux d’extension et de création de la nouvelle chaufferie débuteront dès le mois de juin pour une mise en service prévue pour début 2021.

« La signature des accords de Paris en décembre 2015 a été un acte fondateur. Pour autant, les actions concrètes en matière de lutte contre le réchauffement climatique et de transition énergétique passent par les territoires. La lutte contre le réchauffement climatique est une démarche collective, qui engage chacun et chacune d’entre nous. Pour être acceptée, la transition énergétique doit être socialement juste. Avec le réseau de chauffage urbain, cela permet d’alléger la facture en énergie des habitants, notamment ceux qui vivent dans les logements sociaux. Pour cela, les collectivités territoriales doivent s’engager, montrer l’exemple, et veiller à préserver cet équilibre afin que chacun puisse agir, à son échelle, et selon ses possibilités. »

Alain Claeys, Maire de Poitiers et Président de Grand Poitiers

« Nous remercions nos partenaires de Grand Poitiers, qui ont fait le choix d’étendre ce réseau de chaleur vertueux. Grâce à cette nouvelle réalisation, Grand Poitiers démontre tout son engagement dans l’utilisation de plusieurs sources d’énergies renouvelables et de récupération, illustrant ainsi les principes d’économie circulaire. Dalkia pilotera ces différentes sources pour permettre à Grand Poitiers de proposer à ses habitants une solution de chauffage plus économique et plus respectueuse de l’environnement. »

Valérie Patron, Directrice Régionale de Dalkia Sud-Ouest

Dans le cadre de sa politique en faveur de la transition énergétique, de la diversification nécessaire du mix énergétique et de la meilleure valorisation possible des filières agricoles, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine – autorité de gestion des fonds européens – accompagne la construction de cette nouvelle chaufferie à paille avec une aide européenne de 6,2 M€ au titre du Fonds européen de développement régional (Feder).

« Ce projet a retenu l’attention de l’Europe et de la Région Nouvelle-Aquitaine, car il permet à la fois de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de diversifier les sources d’énergie, et de connecter l’approvisionnement de cette chaufferie à des exploitations agricoles locales, qui y trouveront un débouché supplémentaire pour leur production. »

Isabelle Boudineau, vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge de l’Europe

Grâce au Fonds Chaleur, son outil essentiel pour atteindre 23% d’énergies renouvelables en 2020 et réduire la facture énergétique et les émissions de CO2, l’ADEME déploie son expertise, son savoir-faire et son aide au Grand Poitiers. Avec un taux d’ENR Global sur le réseau de 68.8 %, 23 000 Tonnes de CO2 évitées chaque année et une mixité des énergies : UVE (45.6%) – Bois (9.7%) – Paille (13.6%) – Gaz (20.6 %) – Cogénération (10.5%), la collectivité répond à des objectifs ambitieux. Elle maîtrise pour autant le coût économique de l’énergie avec un prix du MWh cible de 65 €.

L’Aide ADEME a été attribuée en 2 étapes pour un total de 2 973 756 € (1 261 964 € + 1 711 792 €) afin d’accompagner l’investissement sur le réseau et sur la chaufferie paille.

69%

d'ENR&R

23000t/an

de CO2 évitées

12300

eq.logements