Estia, filiale de Dalkia, installe la cogénération du réseau de chaleur du Grand Nancy au Plateau de Haye

Le mercredi 27 juin 2018, à partir de 10h00, auront lieu la livraison et la pose d’un moteur de cogénération au sein de la chaufferie gaz enterrée du réseau de chauffage urbain du Grand Nancy.

Moteur Jenbacher JMS616

La cogénération gaz Jenbacher qui sera livrée rue Dominique Louis pèse 30 tonnes, mesure 8,30 mètres de longueur pour 2,20 mètres de large et 2,80 mètres de hauteur. D’une puissance globale est de 2,5 MW thermiques et de 2,6 MW électriques, elle sera installée par Dalkia en 3 blocs successifs (moteur, alternateur et poutre) au sein de la chaufferie gaz à 15 mètres de profondeur. Une grue de 220 tonnes et de 40 mètres de hauteur sera nécessaire pour réaliser cette opération. S’en suivront ensuite les travaux de raccordements hydrauliques et électriques, ainsi que les travaux de fumisterie afin de relier le moteur de cogénération à un conduit de fumée adossé à la Tour des Energies de 54 mètres de hauteur.

La mise en route de ce nouveau moteur sera effective au 28 octobre 2018. Elle fonctionnera en continu chaque année, pendant 5 mois, soit du 1er novembre au 31 mars.

La cogénération est une solution énergétique particulièrement performante car elle permet d’augmenter le rendement de l’installation en comparaison à des productions séparées d’électricité et de chaleur. Elle s’inscrit dans une démarche globale de maîtrise des coûts énergétiques et de réduction des impacts environnementaux.

Cette opération fait partie des travaux de modernisation du réseau de chaleur du Plateau de Haye. Pour rappel, le réseau s’étend sur une longueur de 6,3 km et dispose de 2 centrales de production de chaleur : une chaufferie gaz et une chaufferie biomasse (située rue de la Bergamote). Plus de 60% de la chaleur distribuée est issue d’énergie renouvelable (le bois-énergie). Ce sont ainsi plus de 2 450 équivalents-logements appartenant majoritairement à l’OPH de Nancy, qui bénéficient d’une énergie vertueuse. Par rapport à une solution utilisant exclusivement des énergies fossiles, ce sont ainsi près de 5 300 tonnes de CO2 qui sont évitées chaque année, soit l’équivalent de près de 3 000 véhicules retirés de la circulation.

2.5

MW thermiques

2.6

MW électriques

CONTACTS PRESSE

Haut de page