La Ville de Béthune a choisi Dalkia pour la Délégation de Service Public de son nouveau réseau de chaleur pour l’équivalent de 6 500 logements.

Un seul et unique réseau vertueux viendra se substituer aux deux réseaux existants et fera intervenir deux sources d’énergie locales, renouvelables et de récupération, parmi lesquelles le gaz de mine capté sur les anciennes mines des Hauts-de-France et fourni par la Française de l’Energie.

Le projet de Dalkia combine deux énergies locales de récupération et intègre une extension de 6,7 km vers le centre hospitalier. A terme, elle prévoit également une nouvelle extension de 7 km pour le raccordement au centre de valorisation énergétique, engendrant un taux de couverture en énergies renouvelables et de récupération de 84 %.

Les travaux débuteront dès le début de l’année 2018 pour une mise en service des nouvelles installations en 2019.

Au plan environnemental, ce sont plus de 35 % des émissions de CO2 qui seront évitées chaque année, grâce en partie à la captation du gaz de mine qui ne s’échappera plus dans l’atmosphère.

Nos articles les plus lus

Actus

Charleville-Mézières accélère sa transition énergétique

La ville de Charleville-Mézières, dans les Ardennes, va étendre son réseau de chaleur et aura recours à de la biomasse et de la récupération de chaleur provenant de l'usine PSA.

Actus

Inauguration de la chaufferie biomasse du réseau de Nevers

Denis Thuriot, maire de Nevers, Jérôme Aguesse, directeur de Dalkia Centre-Est et Blandine Aubert, directrice régionale de l’Ademe Bourgogne-Franche-Comté, ont inauguré le 30 juin 2017 la chaufferie biomasse du réseau de chaleur de Nevers.

Interview

Stockage d’énergie thermique : Brest à la pointe

2 questions à Ivan Bardin, directeur général d’Eco Chaleur de Brest, société concessionnaire du réseau de chauffage urbain de Brest.

Haut de page