Nouveau réseau de chaleur vert et connecté à Alençon

La chaufferie bois du 3e réseau de chaleur installé sur le territoire de la Communauté Urbaine d’Alençon a été inaugurée en mars 2019. Ce projet s’inscrit dans la démarche "Agenda 21" impulsée par la collectivité dès 2010 et dans le projet de renouvellement urbain "31, le Grand Projet".

 

Dalkia et la Communauté Urbaine d’Alençon ont signé une délégation de service public pour la création d'un nouveau réseau de chaleur desservant le centre-ville et l’ouest d’Alençon, alimenté par une chaufferie bois conçue et gérée par Dalkia.

Le nouveau réseau de chaleur s’étend aujourd’hui sur 8 km et alimente, au travers d’une cinquantaine de sous-stations connectées, environ 4 000 équivalents logements. Parmi les abonnés, le Centre Psychothérapique de l’Orne, le Centre Hospitalier Intercommunal Alençon Mamers, les bâtiments communaux, les organisations agricoles de l’Orne, les particuliers.

Alimenté à plus de 60 % par le bois-énergie, ce réseau de chaleur bénéficie d’une TVA réduite permettant de faire bénéficier les abonnés d’une énergie bas carbone à un prix compétitif.

Par rapport à une solution utilisant exclusivement des énergies fossiles, ce sont près 4 400 tonnes de CO2 qui sont évitées chaque année.

Pour superviser à distance la performance énergétique des installations du nouveau réseau de chaleur, Dalkia a raccordé ses sous-stations au Desc (Dalkia Energy Savings Center). Les équipes traquent ainsi en temps réel les anomalies et les surconsommations des bâtiments et des sites raccordés au réseau. En lien étroit avec les techniciens de maintenance sur le terrain, les analystes du Desc aident au pilotage à distance les réglages des équipements.

Nos articles les plus lus