My Biocitech : un site, une communauté, une app’ !

Renforcer les liens de proximité avec les utilisateurs d’une pépinière d’entreprises grâce à une application de conciergerie numérique pour smartphone : une idée lancée et testée par Dalkia en Île-de-France. Explications.

Implantée à Romainville, en Seine-Saint-Denis, Biocitech est une pépinière d’entreprises créée au début des années 2000 par la Caisse des dépôts et dédiée à la santé, aux biotechnologies et à l’environnement. Au-delà de son rôle de gestionnaire immobilier, la Caisse des dépôts a souhaité en faire un écosystème propice au développement de start-up, qui accèdent notamment à toute une variété d’équipements mutualisés.

Une équipe Dalkia d’une vingtaine de personnes est présente sur le site depuis 2004 pour délivrer diverses prestations techniques -- chaudières vapeur, production d’eau glacée, d’air comprimé, distribution électrique, ventilation, etc. -- et logistiques. « Cette équipe, qui joue de facto un rôle important pour le fonctionnement du site au quotidien, entretient déjà de bonnes relations avec les bénéficiaires finaux, précise Didier Roustan, directeur marketing et développement durable de Dalkia en Île de-France. D’où l’idée de pousser cette dynamique jusqu’au bout, en mettant en place un outil communautaire sous la forme d’une application de conciergerie numérique pour smartphone. »

Didier Roustan rappelle qu’il n’est pas toujours simple, sur les grands sites, de sensibiliser les utilisateurs finaux aux enjeux d’économies d’énergie et de développement durable. « En revanche, poursuit-il, si l’on parvient à tisser un lien et à générer des flux d’information réguliers sur ce qui intéresse vraiment les utilisateurs dans leur vie
quotidienne, il devient plus facile d’être écouté lorsqu’on parle écogestes et optimisation énergétique. »

Une start-up a été choisie par Dalkia pour développer l’outil, que quelques utilisateurs finaux ont testé en avant-première. « C’est une bonne idée, estime Marie-Laure Dailly, collaboratrice de Galapagos. Reste à voir si les gens vont prendre le réflexe de l’utiliser au quotidien mais, en tout cas, c’est dans l’air du temps. » « En dehors de ce qui est strictement technique, il n’y a pas vraiment d’échanges entre les 400 occupants du campus, note de son côté Cherifa Mendaci, membre de l’équipe Dalkia. Pourtant, ne seraitce que pour les petites annonces, l’utilisation du jardin partagé, les propositions de covoiturage et les événements prévus sur le site, il y a matière à communiquer. Biocitech, c’est une communauté qui ne demande qu’à se retrouver ! »

Clarisse Landau, manager opérationnelle de l’équipe, a prévu d’organiser différentes animations – yoga, secourisme, etc. – qui seront annoncées via l’application. La première aura pour thème le coaching énergétique. « Il est essentiel que notre équipe sur place nourrisse un programme d’animations et joue ainsi un rôle de community manager, car l’application ne sera qu’un reflet de ce qui se passera sur le site, note Didier Roustan. Évidemment, tout cela est assez nouveau et très éloigné du coeur du métier d’un technicien Dalkia, mais cela vaut la peine d’opérer une petite révolution culturelle. Car une telle démarche participe au confort des utilisateurs, à leur qualité de vie au travail, à la prise en compte de leurs problèmes quotidiens, et donc à leur satisfaction générale. Du reste, cette initiative s’inscrit tout à fait dans la stratégie générale du groupe EDF, qui est de plus en plus orientée vers le B to C. » Fin 2017, l’initiative a été récompensée au niveau national par une Victoire Dalkia.

Nos articles les plus lus