L’hôpital de La Rochelle-Ré-Aunis se met au vert

Après treize mois de construction, la nouvelle chaufferie bois du groupe hospitalier La Rochelle-Ré-Aunis a été inaugurée le 3 mai 2016. 

Elle permettra de réduire la dépense énergétique du groupe hospitalier de 9 % ainsi que les émissions de CO2 de 840 tonnes par an, grâce à l’utilisation d’une source d’énergie économique, locale et durable : la biomasse. 65 % des besoins énergétiques seront couverts par le bois énergie.

La chaufferie abrite une chaudière biomasse d’une puissance de 1 026 kW qui consommera 1 400 tonnes de bois par an, issues de la production locale, permettant ainsi de renforcer la filière biomasse régionale et de créer des emplois. En effet, le groupe hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis est un acteur majeur du bassin rochelais et de la Charente-Maritime, dont il constitue le principal employeur.

Un réseau de canalisations souterraines, long de 720 mètres, a été construit afin d’acheminer la chaleur produite vers le groupe hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis et les différents bâtiments reliés au réseau. La construction de la chaufferie et du réseau de chaleur a été financée par l’Ademe à auteur de 40 %, et confiée à Dalkia dans le cadre d’un contrat CREM (conception, réalisation, exploitation, maintenance) de dix ans.

Nos articles les plus lus