Le premier forage sub-horizontal mondial à Cachan

Cachan renouvelle ses puits de géothermie grâce à une technologie innovante, le forage sub-horizontal, pour accroître la production de chaleur. Une première mondiale !

 

pictoUn forage sub-horizontal, qu’est-ce que c’est ?


Cette innovation technologique consiste à capter l'eau chaude du bassin parisien en forant horizontalement dans la nappe phréatique à un angle de 90° au lieu de 40° pour un forage traditionnel.
 

pictoComment cela fonctionne-t-il ?


Deux puits de géothermie seront forés, au lieu de quatre actuellement. Le premier pour puiser l’eau chaude à une température de 69°C, le second pour la réinjecter dans le réseau à 40°C.

Deux changements majeurs au forage traditionnel : primo, l’inclinaison des puits creusés horizontalement dans la nappe phréatique, à un angle de 90° au lieu de 40°, garantit une production accrue de la chaleur géothermale. Secundo, un dispositif de drainage d’une longueur totale de 1000 m, installé à l’horizontal, offre un meilleur débit, passant de 400 m3 par heure contre 300 m3 avec l’ensemble de la production des quatre anciens puits.
 

pictoQuels en sont les bénéfices ?


Cette innovation fournit de nombreux avantages : elle offre une énergie renouvelable et locale (permettant d’appliquer un taux de TVA à 5,5%), respectueuse de l’environnement. Elle évite le rejet de plus de 12 000 tonnes de CO2 chaque année, soit l’équivalent de 3 600 voitures retirées de la circulation. Moins coûteux, le développement de ce réseau de chaleur alimentera plus de 7000 logements. Grâce au forage sub-horizontal, Cachan conserve son statut de ville pionnière en matière d’alimentation de chaleur géothermique.
 

Nos articles les plus lus