Le CHU de Saint-Etienne optimise ses consos énergétiques

A l’occasion de la Paris Healthcare Week, Dalkia et le CHU Saint-Etienne ont signé un contrat d’efficacité énergétique pour une durée de 15 ans. Objectif : une baisse de 28 % des consommations énergétiques thermiques de l’hôpital Bellevue.

A l’occasion du salon Paris Healthcare Week, événement leader français des décideurs et professionnels de santé, Sylvie Jéhano, présidente-directrice générale de Dalkia et Michaël Galy, directeur général du CHU de Saint-Etienne ont signé le 30 mai, un contrat de performance énergétique.

Ce dernier garantit une baisse de 28 % des consommations énergétiques thermiques sur le site de l’hôpital Bellevue, l’un des trois sites du CHU stéphanois engagé depuis plusieurs années dans une démarche de développement durable.

Pour atteindre cet objectif sur ce site de 390 lits, des opérations d’optimisation de la maintenance, du chauffage, de la ventilation et de la climatisation du site sont prévus. Le contrat intègre également un ensemble de travaux avec la mise en place d’une chaudière à condensation, la télégestion des différents équipements ainsi que le raccordement au Desc, le centre de pilotage de Dalkia.

De plus, une centrale de cogénération à moteur gaz d’une puissance de 1 MWe sera construite. Installée par Dalkia, elle produira simultanément de l’électricité et de la chaleur de façon vertueuse, afin d’alimenter localement le site en énergie. La chaleur dite « fatale » récupérée du refroidissement du moteur et des fumées sera valorisée pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire de l’hôpital.

La cogénération est une solution énergétique particulièrement performante car elle permet d’augmenter le rendement global de l’installation en comparaison à des productions séparées d’électricité et de chaleur.

La totalité des travaux et investissements, y compris la construction de la cogénération seront financés par les économies réalisées. Le CHU obtiendra même un gain supplémentaire de 25 % sur le budget thermique de référence du site.

Jean Marie RAMES

Chiffres clés

• Un contrat de performance énergétique de 15 ans
• 28 % de baisse de consommations thermiques
• 60 % d’économies sur le budget énergétique thermique dont 35 % alloués aux travaux d’efficacité énergétique.

Nos articles les plus lus