Charleville-Mézières accélère sa transition énergétique

La ville de Charleville-Mézières, dans les Ardennes, va étendre son réseau de chaleur et aura recours à de la biomasse et de la récupération de chaleur provenant de l'usine PSA.

Le renouvellement de la délégation de service public pour le réseau de chaleur du quartier de la Citadelle à Charleville-Mézières va s’accompagner d’évolutions importantes.

L’objectif pour la ville était de développer le réseau, tout en donnant accès de façon très large à une énergie verte et stable en matière de prix.

Ce double objectif sera rendu possible par la récupération de chaleur provenant de l’usine PSA* des Ayvelles, ce qui permettra de couvrir environ 50 % des besoins en chaleur sur le réseau. Pour répondre aux besoins restants, Dalkia aura recours à une énergie renouvelable : la biomasse. Une chaufferie biomasse de 500 kW sera ainsi installée sur le site de PSA à proximité de la salle des pompes du système de récupération de chaleur de PSA.

Le réseau sera étendu puisque sa longueur sera multipliée par 3, passant de 3 à 8,9 km.

Ce projet va permettre de diviser par trois les émissions de CO2 du réseau, soit 7 000 tonnes de CO2 évitées.

*Premier employeur de la Ville, la Fonderie PSA de Charleville-Mézières réalise les pièces brutes, en fonte et en alliages d'aluminium destinées aux unités d'usinage ou d'assemblage du groupe PSA Peugeot Citroën.

Nos articles les plus lus