Vendredi 3 février, Frédéric Augis, maire de Joué-lès-Tours, et Benoit Guiblin, directeur de Dalkia en Centre-Ouest, ont posé la première pierre d'une chaufferie biomasse.

Dalkia démarre en effet les travaux d'un nouveau réseau de chaleur à Joué-les-Tours (Indre-et-Loire) qui sera alimenté par une chaufferie biomasse. Le bois, issu de forêts locales gérées durablement, remplacera le fioul et se substituera en partie au gaz.

Cette chaufferie biomasse comprendra deux chaudières bois pour une puissance totale de 9 MW. Pour la première fois en France, ces dernières seront équipées d’un condenseur thermodynamique qui optimisera la récupération de chaleur des fumées.

Plus de 50 % de la production du réseau de chaleur sera ainsi issue d’une source d’énergie renouvelable. Les émissions de CO2 seront réduites de près de 25 000 tonnes par an. Outre l’amélioration du bilan environnemental du réseau de chaleur, le projet assurera une réduction de la facture énergétique de 5 %. Autre atout : la construction de la chaufferie entrainera la création de 17 emplois directs et indirects dans la filière biomasse locale.

La mise en service du réseau est prévue courant 2019.

Nos articles les plus lus

Interview

Stockage d’énergie thermique : Brest à la pointe

2 questions à Ivan Bardin, directeur général d’Eco Chaleur de Brest, société concessionnaire du réseau de chauffage urbain de Brest.

Actus

Une nouvelle chaufferie bois pour Martigues

Vendredi 5 février 2016, Dalkia, l’Ademe et la ville de Martigues ont inauguré la nouvelle chaufferie bois du réseau de chaleur Canto-Perdrix à Martigues, dans les Bouches-du-Rhône.

Actus

Caen passe au vert

À l’automne 2016, une nouvelle chaufferie bois alimentera à Caen plus de 3 000 logements, ainsi que plusieurs bâtiments publics comme la piscine et les lycées Rostand et Fresnel.

Haut de page