Dalkia et le nucléaire

Aujourd’hui, plus de 350 salariés de Dalkia interviennent sur des sites nucléaires en France, dont un grand nombre réalisent des opérations de maintenance industrielle dans les Centres Nucléaires de Production d’Electricité du groupe EDF. La maintenance d’équipements servant au process de l’industrie nucléaire est assujettie à des normes d’exploitation et à une organisation spécifique à ce secteur.

Le savoir-faire de Dalkia dans l’industrie nucléaire

Dalkia fait bénéficier l’industrie nucléaire des savoir-faire et des compétences développées pour le reste de l’industrie, notamment en matière de maintenance mécanique et électrique, de gestion du froid, des systèmes de ventilation, du traitement d’eau ou de la production d’électricité de secours. Son organisation géographique nationale lui permet d’intervenir sur tous les sites nucléaires français.

D’ici 2020, Dalkia se fixe l’objectif de devenir un prestataire majeur de maintenance industrielle et travaux chez EDF comme dans le reste de l’industrie nucléaire, et leader sur ses segments d’activité.

2020

l'objectif pour devenir un prestataire majeur de maintenance dans l'industrie nucléaire

+ de 350

collaborateurs de Dalkia travaillent dans la filière nucléaire

La Sûreté : premier enjeu du nucléaire

La réalisation de la maintenance des équipements et matériels positionne les équipes Dalkia en qualité d’acteurs contribuant directement aux enjeux de sûreté. Aussi des dispositions sont prises à tous les niveaux pour assurer des interventions dans les conditions optimales de sûreté.

Pour cela, Dalkia s’est engagée dans la mise en œuvre de trois fondamentaux :

Les activités de Dalkia dans le nucléaire

Dalkia diversifie ses activités en CNPE  et intervient maintenant sur tous les sites de production du groupe EDF actuellement en activité : Gravelines, Paluel, Penly, Flamanville, Cattenom, Nogent, Chooz, Fessenheim, Bugey, Saint-Alban, Cruas, Tricastin, Belleville, Dampierre, St Laurent, Chinon, Civaux, Blayais et  Golfech. Dalkia intervient également sur des sites en démantèlement comme Creys-Malville.

Le groupe Dalkia intervient également hors EDF sur d’autres installations nucléaires de base dont notamment Areva La Hague, SET Tricastin, Areva Melox Marcoule, Socodei Marcoule, CEA Marcoule, CERN Genève, CEA Saclay, la base navale de l’Ile Longue et la base navale de Toulon.

Les principales prestations de Dalkia sur ces sites portent sur les domaines suivants :

Génie climatique :

Machines tournantes :

Systèmes électriques BT / HTA / HTB 

Traitement de l’eau

CVC-Chauffage / Ventilation / Climatisation 

Maintenance globale des bâtiments

Les références clients de Dalkia dans le nucléaire

Le CNPE du Blayais (Gironde) a confié à Dalkia la maintenance de ses installations de ventilation industrielle

En plus des prestations de production de froid assurées depuis fin 2015, Dalkia a pris en charge depuis le 1er janvier 2017 la partie ventilation industrielle du site. Si la typologie des installations est familière aux métiers traditionnels de Dalkia, la rigueur et le détail nécessaires à l’établissement des gammes de maintenance, la préparation des interventions, les enjeux de sûreté ainsi que les modalités d’accès ou les contraintes administratives spécifiques au nucléaire accélèrent la montée en compétence des intervenants et portent les exigences du métier à un niveau encore accru. Dalkia assure ainsi la maintenance de l’ensemble des matériels et installations de ventilation industrielle du site avec pour objectif le respect de leur mission première : le confinement de la partie Process. Les équipes de Dalkia se réjouissent de la confiance renouvelée de leur client et mettent tout en œuvre pour répondre à ses exigences.

Le CNPE de Civaux (Vienne) a confié à Dalkia la première rénovation de ses installations de production d’électricité de secours

En juillet 2017, Dalkia a réalisé la première rénovation (intervention lourde de maintenance de type « 20 ans ») sur les groupes électrogènes de secours de la centrale nucléaire de Civaux. Jamais une intervention de maintenance de ce niveau n’avait été réalisée auparavant en France sur ce type de matériel en centrale nucléaire.

Dalkia récompensée dans le cadre du Challenge Innovation EDF DPN pour ses résultats exemplaires en matière de sécurité

La Division Production Nucléaire du groupe EDF organise annuellement un Challenge Innovation afin de récompenser les entités les plus performantes. Au vu des résultats obtenus en 2016 pour les prestations assurées sur les sites nucléaires pris en charge, Dalkia a remporté le 3e prix du challenge, catégorie Sécurité.

La gestion de la boucle énergie de la base navale de Toulon : une mission à haute responsabilité

La base navale de Toulon est à la fois le premier port militaire européen et le premier réseau électrique privé de France. Compte tenu de son périmètre technique et stratégique, la sécurité des approvisionnements énergétiques est un enjeu primordial pour cette base navale. Dans le cadre d’un contrat signé avec L’Etablissement du Service d’Infrastructure de la Défense (ESID), Dalkia garantit aujourd’hui la disponibilité de l’énergie et le remplacement si nécessaire de la fourniture électrique du réseau par des sources électriques de secours. Près d’une cinquantaine de personnes, dont la moitié recrutées tout spécialement pour ce projet, sont mobilisées autour de 4 pôles : exploitation, maintenance, expertise-sécurité nucléaire et QSE (Qualité, Sécurité, Environnement). Les équipes de Dalkia se doivent d’être irréprochables sur la maintenance et la traçabilité des équipements.

CERN Genève : un client de prestige accompagné par Dalkia dans la durée

Depuis 10 ans, Dalkia gère une partie des installations pour deux accélérateurs interdépendants de particules (le SPS, Super Proton Synchroton et le LHC, Large Hadron Collider, de l’un des plus grands et des plus prestigieux laboratoires scientifiques du monde - le CERN.
Dalkia intervient sur plusieurs milliers d’équipements techniques au CERN, pour la conduite, la maintenance préventive et corrective des installations « froid et ventilation » dont notamment les tours aéroréfrigérantes (23 unités soit 450MW), la station de refroidissement d’eau déminée (65 unités d’environ 900 M3/h). Dalkia gère également la production d’eau glacée (50 turbo-machines), l’air comprimé ainsi que les sous-stations et terminaux de chauffage.

Le saviez-vous ?

Le Campus de Dalkia accueille depuis 2016 un moteur DUS (Diesel Ultime Secours). Cet équipement est destiné à la formation des techniciens Dalkia et EDF qui ont en charge d’en assurer la maintenance.
La mise en place des DUS fait partie des prescriptions de l’Autorité de Sûreté Nucléaire suite à l’accident de Fukushima en 2011, et concerne l'ensemble des 58 réacteurs français d'EDF, afin d’apporter un secours électrique ultime permettant d’assurer l’alimentation des auxiliaires qui refroidissent les réacteurs.

Vous souhaitez obtenir plus de précisions sur nos solutions ?

Haut de page