La géothermie

La géothermie consiste à capter l’eau chaude présente sous terre pour produire de la chaleur et/ou de l’électricité, puis la réinjecter dans le sous-sol. 

L’eau chaude qui sort de la terre tourne en circuit fermé et cède sa chaleur via un échangeur thermique à un autre réseau dans lequel circule l’eau qui alimente les radiateurs. Une chaufferie d’appoint permet si besoin de renforcer la capacité de production de l’installation, tout en constituant un équipement de secours en cas d’indisponibilité de la géothermie. 

Les 3 types de géothermie

Il y existe 3 types de géothermie, en fonction de la profondeur :

  • La géothermie très basse énergie (entre 30 et 600 mètres) : l’eau, à très faible température, nécessite de recourir à des pompes à chaleur pour le chauffage direct de locaux. Elle peut néanmoins directement être utilisée notamment pour le chauffage de piscines ou de serres.
  • La géothermie basse énergie (entre 600 et 2500 mètres) : la température élevée de l’eau (entre 30 et 90 degrés) permet son utilisation directe pour alimenter les réseaux de chaleur.
  • La géothermie haute énergie (au-delà de 2500 mètres) : l’eau dépasse les 100 degrés et, à de telles températures, elle peut même être utilisée pour produire de l’électricité. 

Les avantages de la géothermie

La géothermie est considérée comme une « énergie exemplaire » par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et le Bureau des recherches géologiques et minières (BRGM*), puisqu’elle ne présente quasiment que des avantages. 

Une énergie écologique

La géothermie émet très peu d’émissions de CO₂ dans l’atmosphère (10 fois moins qu’une installation au gaz). Il n’y a aucune combustion dans son fonctionnement, seule de l’énergie électrique lui est nécessaire pour son exploitation.

Une énergie sûre

Elle n’est pas dangereuse et elle n’est pas tributaire des conditions climatiques, comme le sont le solaire et l’éolien, ou comme peut l’être l’approvisionnement de la biomasse.

Une énergie locale

L’énergie géothermale est disponible sur place, en permanence et sous nos pieds ! Elle ne suppose aucun transport et ne suscite aucune perte d’énergie, l’eau puisée dans la nappe souterraine y retournant, préservant ainsi la capacité de cette dernière et son renouvellement énergétique.

Une énergie bon marché

L’essentiel du coût de la chaleur est lié à l’investissement de départ et non à l’achat de combustible. Le prix de la chaleur produite par la géothermie est donc stable dans le temps et dans le long terme, la durée de vie d’un puits de géothermie bien entretenu pouvant aller jusqu’à 30 ans, voire plus. Ainsi, cette énergie n’est pas sensible à la volatilité des cours du pétrole ou du gaz.

Une énergie inépuisable

Contrairement au pétrole et aux énergies fossiles, le réservoir de la géothermie ne se vide pas au fur et à mesure que l’on s’en sert. L’eau se renouvelle naturellement par le ruissellement des eaux de surface et par la réinjection des eaux prélevées dans la nappe d’origine.

Une énergie pour produire de la chaleur renouvelable

Selon l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), l’énergie géothermale est exploitée dans quelques 70 pays dans le monde, pour une puissance totale de plus de 27 GW, hors pompes à chaleur.

Il s’agit d’une des principales sources d’énergies renouvelables utilisées en France pour produire de la chaleur, après la biomasse. La France compte 93 installations géothermiques, dont 63 réseaux de chaleur géothermiques en Île-de-France.

La région Île-de-France bénéficie, en effet et malgré déjà ses nombreuses réalisations en fonctionnement, encore d’un fort potentiel en géothermie. Cette ressource se positionne ainsi comme la principale énergie renouvelable utilisée dans la région.

Il ne s’agit pourtant pas du seul territoire français propice à l’utilisation de cette ressource. La liste n’est pas exhaustive, mais les régions d’Alsace, d’Aquitaine et des Hauts-de-France présentent également une géologie particulièrement favorable à la géothermie, encore à explorer et développer.

 

Pour mieux comprendre la géothermie

La géothermie est une énergie renouvelable produite à partir de « la chaleur de la terre » qui peut être valorisée en particulier pour les besoins de chauffage.

Dalkia et la géothermie : un savoir-faire historique

Dalkia dispose d’une expérience de plus de 40 ans dans le domaine de la géothermie et exploite à ce jour 18 installations en géothermie profonde et 36 installations en géothermie de surface en France. Elle gère 18 installations géothermiques en Île-de-France.

Dalkia exploite même depuis son origine la plus ancienne géothermie profonde du bassin parisien, mise en œuvre au tout début des années 1970 pour le réseau de chaleur de Melun l’Almont, situé à 40 km au sud de Paris.

L’entreprise maîtrise tous les aspects de cette solution pointue : de la connaissance du sous-sol à la maîtrise des techniques de forage, depuis les études jusqu’à la réalisation et l’exploitation des installations et des réseaux de chaleur associés. Fort ce notre savoir-faire historique, Dalkia garantit notamment :

  • La sécurisation de l’approvisionnement en eau géothermale, par un suivi, une exploitation et une maintenance pointus,
  • La conception et la construction des centrales de production,
  • La fourniture de cette énergie verte dans la durée.

Les atouts de la géothermie

Découvrez le réseau de chaleur géothermique de Bagneux...quand l'énergie est sous nos pieds !

Dossier

La géothermie : une énergie locale, propre et durable

Les propriétés de la géothermie sont connues en France depuis le Moyen - Âge, mais son réel développement ne s’est effectué qu’à partir des années 60. Cette technique consiste à utiliser la chaleur présente dans les profondeurs de la terre pour chauffer soit une maison individuelle, soit un quartier, ainsi que pour produire de l’électricité.

Communiqués de presse / Dalkia Méditerranée

Installation des colonnes et du système de pompage des eaux d’ennoyage de l’ancienne mine de charbon

Geothermie Gardanne Dalkia